Visite franco-allemande de la Cour de Justice de l'UE - Oct 2022

Accompagnés par Madame Marie Cartapanis, Maître de conférences à Aix-Marseille Université, des doctorants du CDE ont eu la chance de se rendre quelques jours au Luxembourg fin octobre afin d’y visiter la Cour de Justice de l’Union Européenne. Ils ont assisté, avec le Professeur Florian Bien et des doctorants de l’Université de Würzburg, à une audience en Grande chambre, suivie d’un déjeuner pendant lequel ils ont pu échanger avec Madame Juliane Kokott, avocat général à la CJUE. Enfin de nombreux séminaires et moments de convivialité ont été l’occasion de renforcer les liens entretenus depuis plusieurs années avec les doctorants allemands.

L’ensemble des doctorants présents remercie à nouveau le Professeur Florian Bien, Madame Juliane Kokott ainsi que Monsieur le Professeur David Bosco pour avoir rendu cet évènement possible.

Vincent Martinez

 

Témoignage :

Pour remercier quelqu’un au Luxembourg, l’expression est « Villmols Merci ».

Aujourd’hui nous aimerions reprendre cette expression pour remercier cette belle union Franco-Allemande, qui existe entre l’Université d’Aix-Marseille et l’Université de Würzburg, créée sous l’impulsion des Professeurs Florian Bien et David Bosco, et qui a permis ce voyage et cette opportunité unique qui nous a été offerte.

Le terme « unique » n’est pas anodin. Visiter le cœur du lieu dans lequel sont rendues les décisions qui rythment la vie des thésards, assister à une audience, et dialoguer avec ceux qui sont à la conception de bastions prétoriens fut une expérience que l’on ne peut qualifier autrement que par le terme « unique ».

La Cour de Justice de l’Union européenne a de quoi impressionner, qu’il s’agisse de la taille de ces trois immenses tours de verres, de la beauté architecturale des lieux, ou de la très grande qualité des personnes qui y travaillent. Au millier de traducteurs s’attellent à la difficile tâche de traduire les audiences et les décisions dans les différentes langues pratiquées au sein de l’Union, s’ajoutent les juristes, avocats et juges qui ont la capacité de traiter de toutes les affaires sans s’inquiéter de la matière. Et la réponse apportée à la question « avez-vous une spécialisation », est frappante. Le « non » s’impose, en dépit de la technicité que requiert chaque affaire.

« Ce que nous devons apprendre à faire, nous l'apprenons en le faisant » disait Aristote. Et nous avons beaucoup appris en terre luxembourgeoise au sujet du fonctionnement de la Cour de justice de l’Union européenne.

Alors pour cela « Villmols Merci » à tous les intervenants ainsi que leur bienveillance, aux professeurs Bosco et Bien et surtout à Marie Cartapanis pour avoir géré et organisé ce séjour.

Lylian Denis